Les syndicats craignent la disparition d’un service public in DDM

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. JAMME Guy dit :

    Frappes ou Bombardements ?
    Jupiter ou Mars ?

    Dans un autre siècle, on parlait de « bombardements » sur l’Allemagne hitlérienne, à Hiroshima ou sur le Vietnam… Ce mot est-il devenu si honteux qu’on lui substitue celui de « frappe » ? En Syrie, ce sont des « frappes » ! Déjà, en 1991, lors de la Guerre du Golfe, il s’agissait même de « frappes chirurgicales » !
    Aux dires du Chef de l’État, il ne s’agit pas d’une guerre contre un pays autre, mais selon ses propos tenus à la tribune du Parlement européen, tout au plus « Nous sommes intervenus pour l’honneur de la communauté internationale ». Sans mandat de celle-ci, via l’ONU !
    Mais pour l’instant, ni la France, ni les Etats-Unis, ni le Royaume-Uni n’ont rendu publiques de preuves formelles sur l’implication du régime syrien dans l’utilisation d’armes chimiques, même si ces trois pays assurent toutefois en posséder.
    Curieux qu’un communiqué du Quai d’Orsay signale quatre jours après l’attaque que l’Organisation Internationale pour l’interdiction des Armes Chimiques (OIAC) « a pour mission d’établir si une attaque chimique a bien eu lieu et la nature de l’agent chimique utilisé ».
    En outre, on voit mal en quoi une telle entreprise de destruction peut se justifier et apporter une solution dans la région.
    A changer de dénomination d’un même fait, qu’il soit procédé de façon semblable s’agissant d’Emmanuel Macron :débaptisons Jupiter, qui ne gouvernait guère que la Terre et le Ciel, et appelons-le Mars, Dieu de la Guerre.

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.