200 agents envahissent la séance du Conseil départemental de Tarn-et-Garonne DDM+ SNUTER-FSU

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Georges Robert dit :

    Bravo Max, continues à nous informer !!!!!

  2. irène souldadié dit :

    Propos très très exagérés ! On travaille dans d’excellentes conditions au Conseil Départemental, et beaucoup de salariés nous envie, à juste titre…
    Il faut arrêter tout ce cinéma. Seuls les nostalgiques de l’ancien régime entretiennent
    ce mécontentement qui n’a pas lieu d’être.
    Et oui, une défaite, même 3 ans après est dure à digérer…

    • mac dit :

      Bonsoir,
      Je vous laisse libre de vos propos et je doute fort que vous preniez le temps de les renouveler devant les salariés réunis aujourd’hui. Enfin, pour compléter votre information, il s’agit ici, non pas de l’ancien régime mais du nouveau qui a signé un pacte de gestion avec l’état limitant à 1,2% les hausses budgétaires pour une inflation de 2%. Bref c’est une question d’austérité effectuée sur le dos des fonctionnaires territoriaux.

      • irène souldadié dit :

        Je ne suis pas la seule à penser comme cela et ce n’est pas une poignée (minorité) d’agents syndiqués qui détient la vérité. Il faut arrêter ! On est bien au Conseil Départemental, et les agents qui ne s’y plaisent pas, mais qu’ils démissionnent donc ! Je doute qu’ils soient mieux dans le privé !

    • Michel REYNES dit :

      Chère collègue (Irène ), puisque nous sommes collègues.. Peut-être que ta situation est excellente et j’en suis très heureux pour toi. Tu crois que notre action est nostalgique du temps d’avant? Je ne crois pas. Qu’importe qui est au pouvoir dans cette collectivité, nous agissons parce qu’il y a de la violence, que tu ne vois peut-être pas. Mais en tant que représentant du personnel, j’en croise tous les jours…je ne vais pas te faire la liste ici. Le temps d’avant ne nous plaisait pas, sache le et le copinage qui y régnait nous a renforcé dans la certitude qu’il fallait plus de justice. Viens faire un tour dans les collèges par exemple et tu comprendras..Je suis fier d’être fonctionnaire et d’accomplir mes missions chaque jour, mais je suis fier aussi de mobiliser pour des collègues en souffrances, pour des camarades de travail qui se sentent abandonnés. Ne te rends-tu pas compte que nous sommes devenus une seule variable d’ajustement budgétaire? Ne vois-tu pas la division orchestrée justement pour que chacun reste dans son silence? Et tu voudrais qu’on ne dise rien.. Si tu faisais partie du plan de convergence (Régime indemnitaire), tu serais bien contente d’en bénéficier. Alors quand on crée des nouvelles règles du jeu, il faut les appliquer. je te laisse me contacter pour en discuter, si tu veux bien, en toute courtoisie.Il est facile de me trouver ou de trouver des collègues de notre syndicat.
      Michel REYNES

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :